AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 Riley ou l'hypocrisie incarnée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Riley Burns

avatar

Nombre de messages : 10
Année d'étude : 5ème
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Riley ou l'hypocrisie incarnée !   Dim 13 Sep 2009 - 23:29

Riley Burns








    1 - carte d'identité

      NOM : Burns
      PRÉNOM(S) : Riley
      AGE/ANNEE : 15 ans / 5ème année



    2 - psychologie

      CARACTERE :

      Riley est une peste. Cette phrase résume tout. Mais nous allons tout de même développer tout ça histoire de comprendre un peu son attitude quelque peu détestable. Au premier abord, la jeune fille paraît très sympathique. Et elle l‘est enfin seulement en apparence. Elle sourit dès qu‘elle croise un regard et parle avec un peu tout le monde. Oui, Riley est très sociable. Elle se fait des amis facilement. Elle est drôle et donne même de très bon conseil. Oui très contradictoire quand on lit la première phrase. Et bien le gros problème chez cette miss c‘est qu‘elle n‘est pas sincère. En fait, derrière chacun de ses sourires, se cachent des pensées ironiques, méchantes. Elle cache cependant très bien son jeu. Très rares sont ceux qui savent qui elle est réellement. Pratiquement personne ne se doute de ce qu’elle pense vraiment. Très bonne actrice, elle se perd même parfois dans son rôle et n’en voit plus les limites. Sensée haïr tout ceux qui l’entourent, elle ne peut s’empêcher d’aider quand on lui demande de l’aide. Elle tente souvent d’inventer des excuses pour éviter cela mais la peur de ne plus être appréciée, la pousse à dire « oui ». C’est un assez gros problème chez elle. Riley ne sait pas répondre par la négative et cela l’agace énormément !

      Il est assez difficile de comprend la miss, c’est vrai. Si l’on viendrait à apprendre sa vraie nature, on se demanderait sûrement pourquoi et comment. Pourquoi est-ce qu’elle haïssait le monde ainsi ? Pourquoi n’était-elle pas sincère ? Si vraiment elle n’appréciait pas quelqu’un, pourquoi jouer la comédie ? Comment faisait-elle pour ne pas être découverte ? Comment s’y prenait-elle pour garder le contrôle d’elle-même quand quelqu’un l’agaçait ? Comment faisait-elle pour mentir aussi bien, spontanément et d’une façon aussi naturelle ?

      Riley Burns est jalouse. Oui le plus gros défaut de la miss est bien la jalousie. Elle envie tout et tout le monde. C‘est un trait de caractère assez courant chez les gens mais elle n‘est pas pareil. Elle pousse ce sentiment de jalousie jusqu‘à l‘obsession ! La jeune fille est toujours la première à remarquer quelque chose de nouveau chez quelqu‘un. Que se soit une coupe de cheveux ou bien une simple montre, elle ne peut s‘empêcher de se demander si cela lui irait. C‘est pour cela qu‘elle détestant tant le monde. La jalousie la pousse à se demander pourquoi eux ont-ils ceci ou cela et elle non. Elle se force à sourire et à aider car elle aime ce sentiment d‘être appréciée. Tout chez elle devient alors presque naturel. Les compliments qu‘elle ne pense pas du tout, les questions qu‘elle pose en faisant semblant de s‘intéresser à son interlocuteur et même les grands sourires qu‘elle adresse à un peu tout le monde. Les autres ont d‘ordinaire une assez bonne opinion d‘elle. Ils la trouvent gentille, amusante, intelligente… Jamais vous n‘entendez dire du mal d‘elle. Mais c‘est uniquement car personne ne la connaît réellement.

      Quand la haine de Riley atteint des proportions démesurées, c‘est-à-dire qu‘une personne a le don de la pousser à bout, la miss se lâche. Son vrai visage est alors dévoilé. Mais attention, elle ne le fait que lorsqu‘elle se sait à l‘abris des regards ! Jamais elle ne prendrait le risque de perdre le contrôle d‘elle-même sous les yeux de tous. Non, elle tient trop à son semblant de vie sociale pour cela. Je tiens seulement à vous prévenir. La miss, lorsqu‘elle décide d‘agir enfin de façon réellement naturelle, elle semble changer soudainement de personnalité. La personne qui l‘agace, d‘une façon plutôt involontaire d‘habitude, ne comprend pas le changement de comportement de la jeune fille et le choc peut-être vraiment énorme. Dans ces moments-là, Riley montre enfin la véritable peste qu‘elle est. Les coups bas se multiplient, les remarquent désobligeantes fusent et le pire, c‘est qu‘elle parvient toujours à sauver les apparences. Car c‘est bien cela le plus important pour elle, que l‘opinion qu‘on a d‘elle reste intacte.

      La jeune fille est très intelligente. Riley est bien plus maligne et calculatrice qu‘elle en a l‘air. Elle est assez égoïste et pense souvent à des stratagèmes plutôt tordus qui pourraient la faire parvenir à ses fins. Elle est de plus très tenace et réussit pratiquement tout ce qu'elle entreprend. Assez curieuse et assoiffée de savoir, la demoiselle aime lire et apprendre de nouvelles choses. Elle n'est pas de ceux qui s'ennuient en cours mais plutôt de ceux qui le font avancer. Sans arrêt la main en l'air, elle n'apprécie pas de se tromper mais ne le montre pas évidemment. Riley s'invente des qualités telles que la modestie, le fair-play et, vous l'aurez deviné, l'honnêteté. Ajoutons que la jeune fille déteste voir quelqu'un supérieur à elle dans quelque domaine que se soit. Mais, évidemment, elle n'en montre rien et se plaît à en apprendre plus sur l'autre. Et bien oui, il vaut mieux être encore plus proche de ses ennemis que de ses amis !

      Parlons de ses amis tiens. Riley n'en a pas beaucoup. Des vrais en tout cas. Ceux qui la connaissent vraiment sont rares. La jeune fille accorde sa confiance assez difficilement. Elle a constamment peur d'être trahie. Sa liste d'amis sincères est donc très courte. Elle se ment à elle-même en se disant que ce n'est pas important. Mais c'est faux. Ca a énormément d'importance pour elle ! La preuve, la plus grande chose qu'elle envie chez les autres, c'est bien leurs amis. Tous forment des bandes d'amis autour d'elle. Elle fait partit de certaines mais se sent tout de même à part. Riley, malgré ce qu'elle veut se faire croire, envie également la sincérité d'autrui. Elle aimerait bien supprimer toutes ces pensées négatives qui envahissent son esprit sans arrêt. Mais cela lui est pratiquement impossible. Elle pense ainsi depuis toute petite. Peut-être que cela a un rapport avec son éducation... Qui sait ? Cette étrange culpabilité l'accompagne depuis toujours. Elle ne s'aime pas soi-même mais refuse de se l'avouer.

      Voilà une jeune fille difficile à cerner !


      CENTRES D'INTÉRET :

      Lire est sa plus grande passion. Riley aime à se perdre dans les méandres de l'imagination et écrit même elle-même assez souvent. Un jour peut-être deviendrait-elle auteur ? Riley accorde beaucoup d‘importance à ses études. Elle est ambitieuse et se plaît à s‘imaginer un brillant avenir. Son rêve ? Devenir quelqu'un. Vous me direz, devenir qui ou quoi ? Et bien ça n'a pas d'importance, Riley veut seulement une place. Celle qu'elle pourrait définir comme la sienne. Elle n'a pas vraiment d'idée arrêtée pour l'instant mais compte bien réussir ses études afin d'être certaine de pouvoir exercer un métier qu'elle aurait choisit et qui lui plairait. Ce dont elle sûre par contre, c'est qu'elle veut une place importante dans le monde et être connue de tous. Un peu mégalomane sur les bords, vrai. Pleins de métiers l'ont attiré mais elle ne s'est pas encore décidée. Elle a le temps de toute façon...

      Son cours préféré est la métamorphose. Cela peut paraître étonnant quand on sait qu'elle y moins douée que dans les autres. En fait, c'est justement cela qui l'attire. La complexité et la réflexion qu'impose cette matière lui donne envie de toujours faire plus. Riley aime repousser ses limites et tenter à chaque fois d'aller un peu plus loin. Chaque cours est une sorte de défi pour elle. Défi qu'elle relève avec plaisir et qu'elle remporte la plupart du temps. Vous l'aurez remarqué, la jeune fille aime apprendre de nouvelles choses. Les études ne sont donc pas pour elle une source d'ennuie. Au contraire, elle aime travailler, s'organiser, comprendre... Lors des travaux en groupe, elle se plaît à prendre les choses en main. Diriger est une chose naturelle chez elle. C'est pour cela qu'elle s'imagine, plus tard, avoir des responsabilités.

      D'un point de vue un peu plus puéril, Riley aime également les ragots. Elle adore mener sa petite enquête sur chaque personne qui l'entoure, dans l'espoir d'y trouver des secrets intéressants. Elle n'est cependant pas du genre à répéter à tout le monde ce qu'elle découvre. Non, elle garde tout pour elle et n'hésite pas à réutiliser ses informations contre les autres. La curiosité la pousse à aller très loin, surtout avec ceux qui, pour une quelconque raison, l'intrigue particulièrement. Prête à braver les interdits, contourner les règlements et même s'immiscer dans la vie privée, Riley ne reculera devant rien pour trouver les réponses à ses questions.

      Attention à vos secrets !



    3 - biographie

      PASSÉ :


    Il était une fois... Riley.


    .Naissance d'une petite peste.


      Le monde moldu n'est pas si différent de celui des sorciers. Seule la magie les sépare. Mais ils ont les mêmes inégalités sociales. Il y a les familles à revenus moyen, les nécessiteux et une troisième catégorie à laquelle nous nous intéresseront particulièrement. Riley Burns est née dans la haute société. Ses parents sont tout deux moldus et n'avaient, à l'époque de sa naissance, aucune idée de l'existence du monde magique. Sa mère était mannequin et son père, acteur. Un de ces couples dont les paparazzis raffolent. Mais la petite fille allait grandir à l'écart de tout cela. Seule sa naissance allait faire les grands titres.

      Sienna Torres, Burns depuis peu, n'avait pas prévue de tomber enceinte. Toute cette histoire lui était tombée dessus sans qu'elle ne s'y attende. C'était la faute de son agent. Elle le savait ! Cette idée était complètement stupide. La faire sortir avec cet imbécile d'acteur américain uniquement pour faire évoluer sa carrière ! Elle aurait du se douter que cela tournerait au vinaigre. Seulement c'était un peu sa faute aussi. Elle n'avait pas réussit à lui résister. Oh mais elle n'était pas responsable voyons ! Il n'avait qu'à pas lui coller un acteur carrément irrésistible. Sienna tentait de se réconcilier avec Paolo, son amant. Celui qu'elle aimait sincèrement mais avec qui elle ne pouvait pas s'imaginer un futur. Pour une raison bien simple. Son rang social. Paolo était pauvre. Mais elle l'aimait malgré cela. Ils étaient des amis d'enfance et étaient sûrs d'être faits l'un pour l'autre. Cette histoire venait malheureusement de tout changer.

      Chris Burns venait de réussir son coup. Sa carrière était en jeu, il avait prit de gros risques mais était parvenue à ses fins. Sierra Torres était à présent sa femme. L'une des plus grandes mannequins du monde venait de l'épouser. Il se sentait si fier. Ainsi, il pourrait enfin jouer dans un des films de son réalisateur préféré. En plus, cela plaisait aux journalistes alors tout le monde était satisfaits ! Enfin, tous sauf Sienna. Chris savait que son cœur était déjà prit ailleurs mais il s'en fichait. Il ne l'aimait pas. S'il s'était débrouillé pour qu'elle tombe enceinte, c'était uniquement pour la préserver et ainsi, entretenir son image. Ca n'était pas très bien mais il faut avouer qu'arriver à cette véritable élite sociale, la notion du bien et du mal était un peu bafouée. Chris ne culpabilisait pas vraiment. Non, en fait, il jubilait.


    LA PETITE RILEY EST NEE !


      Voilà le gros titre à la une du New York Times, ce jeudi vingt-quatre janvier. Effectivement, Riley Burns venait de voir le jour. Les heureux parents, selon le journal, ne voulaient pas présenter le bébé aux yeux des journalistes. Aucune photo n'était donc autorisée. En réalité, les heureux parents ne l'étaient pas tant que ça. En fait, le couple star était en pleine dispute.

      « Tu sais très bien qu'il n'y a absolument rien entre nous Chris...
      - Tu te mens à toi-même ma belle, je...
      - NON ! Arrête ton cinéma !
      s'exclama Sienna levant les yeux au ciel
      - Voyons, tu sais bien que c'est mon métier. J'y peux rien, c'est dans mes gènes.
      - Peux-tu être sérieux seulement quelques instants ?
      - Ok, c'est bon. C'est quoi le problème ?
      demanda-t-il en soupirant
      - Le problème c'est qu'on a un enfant ensemble, que je ne sais pas du tout comment m'en occuper et que je ne veux pas de cette vie !
      - Tu ne veux pas de quoi ? Tu es mariée à un riche acteur américain, plutôt beau gosse, il faut l'avouer, tu viens d'accoucher d'une petite fille magnifique et tu vas vivre avec moi dans une des plus grandes villas d'Amérique. Qu'est-ce que tu veux de plus ?
      - Non, moi je veux en moins. Toi, je ne te veux pas et tu le sais. Cette fille, je ne saurais même pas comment m'en occuper et ta villa tu peux te la garder, je vivre en Espagne !
      - Ok bon d'accord. On paierait une nourrice et t'auras pas besoin de t'en occuper, d'accord ? Et pour l'Espagne, je ne suis pas vraiment d'accord vois-tu ?
      - Je me fiche que tu sois d'accord ou non ! J'irais vivre en Espagne, point. »


      Son ton était catégorique. Chris savait, qu'il n'aurait aucune chance de la faire changer d'avis. Au bout de plusieurs heures de longues disputes, alors qu'une infirmière s'occupait de Riley, ils parvinrent à un accord. Tout deux auraient une villa en Amérique. Mais ne l'occuperaient pas. Elle ne servirait qu'à attiser la curiosité des paparazzis. Sienna vivrait en Espagne et Chris, en Amérique dans un loft rien qu'à lui. La petite Riley quant à elle, allait grandir, loin de ce monde. En Angleterre, dans une grande maison où une nourrice s'occuperait d'elle. Ses parents viendraient la voir de temps en temps et ils pourraient ainsi continuer leur vie chacun de leur côté. Un arrangement qui les arrangeait tout le deux. Mais ils n'avaient pas pensé une seule seconde à Riley.


    .Mère de substitution.

      En Angleterre, Riley trouvait sa vie particulièrement amusante. Du haut de ses six ans, elle adorait faire tourner sa nourrice en bourrique. Elle la faisait courir partout, s'amusait à casser tout ce qui lui tomber dans la main, cacher des objets importants comme un téléphone par exemple. De plus la petite avait remarqué que sa nourrice avait particulièrement peur d'être renvoyée. C'était une jeune française qui espérait pouvoir rester vivre en Angleterre. Son emploie lui plaisait au début, quand Riley était encore un bébé. Mais depuis qu'elle savait marcher, sa vie était devenue un enfer. La petite fille semblait prendre un malin plaisir à l'embêter. La pauvre nourrice, ayant peur de se faire renvoyer, devait prendre son mal à patience pour ne pas donner une bonne raclée à Riley.

      Celle-ci s'amusait parfois à lui faire des frayeurs. La maison était grande et la miss avait remarqué que sa nourrice paniquait lorsqu'elle se cachait dans une des pièces. Riley pouvait y rester très longtemps. Entendre la jeune française hurler partout dans la maison son prénom l'amusait à un tel point que rester des heures cacher dans un placard ne la dérangeait pas du tout. Certains enfants auraient pu s'ennuyer à rester ainsi sans bouger si longtemps. Elle non. Particulièrement sadique, elle ne s'apercevait pas qu'elle faisait beaucoup de mal à sa nourrice ainsi. Celle-ci avait plusieurs fois voulut tout abandonner mais le fait qu'elle ait besoin d'argent la forçait à rester. Sally, car c'était son nom, devait envoyer de l'argent à sa famille chaque mois. Ceux-ci étaient dans le besoin et elle n'avait rien trouvé d'autre pour les aider que ce travail. Ne plus les voir l'embêtait un peu mais elle ne pouvait rien faire d'autre. Ses employeurs n'étaient pas de ceux avec qui l'on pouvait négocier. Elle acceptait donc le pauvre salaire qu'elle touchait et le lieu de son travail qui se trouvait si loin de chez elle.

      Riley, parfois, se sentait triste. En grandissant, il lui arrivait de plus en plus souvent de demander après sa mère. Le premier qu'elle eut dit, fut justement Maman. Mais le problème, c'est qu'elle ne le dit pas à la bonne personne...

      FLASH BACK

      Il était une heure du matin. Sally s'apprêtait à passez une nuit blanche. Riley avait un an et quelques mois. Elle ne faisait pas ses nuits et sa nourrice n'avait donc pas pu dormir tranquillement depuis très longtemps. Trop même. Elle hésitait cependant à demander des vacances. Elle en avait eu déjà pour son anniversaire et pour Noël. La fatigue n'allait pas être un motif suffisant pour convaincre les parents de la petite de la laisser rentrer chez elle quelques jours. La petite hurlait encore et Sally sortit de sa chambre en soupirant. Cette fille était vraiment impossible ! Rejoignant la chambre de Riley, elle s'approcha du berceau en trainant les pieds et prit le bébé dans ses bras. Elle se calma instantanément. C'était une petite maligne. Elle aimait les bras et faisait des crises juste pour le plaisir d'être portée. Sally fronça les sourcils et s'apprêta à reposer la petite quand...


      « Mama ! »

      Sally ouvrit de grands yeux. Non ! Il ne fallait surtout pas qu'elle l'appelle comme ça ! Elle n'était pas sa mère. Seulement sa nourrice. Et bon sang, elle était dans de beaux draps, quand les parents de la petite apprendraient ça ! La réaction de la véritable mère de Riley ne se fit pas attendre. Le lendemain, elle passait voir sa fille quelques jours quand celle-ci refit la même erreur. Sally éclata en sanglots, s'imaginant déjà devoir repartir vivre en France, sans travail, sans argent. Sienna fut bien heureusement indulgente et décida de venir passer du temps avec sa fille plus souvent.

      FLASH BACK

      Riley ne se souvenait pas de cela. Elle avait compris qui était sa mère assez vite et Chris n'en fut même pas informé. Il aurait été capable de renvoyer Sally juste pour ça alors Sienna décida de ne rien lui dire. La petite fille voyait tout de même assez rarement ses parents. Ils lui manquaient mais elle ne disait rien car à chaque fois qu'ils venaient la voir, ils lui apportaient des dizaines de cadeaux. La petite était très gâtée même trop. Je pense qu'une phrase marmonnée par Sally un soir alors que Riley refusait de dormir, résume assez bien son caractère.


      « Sale petite peste pourrie gâtée... »


    .Caprices & Découverte de pouvoirs.

      Riley avait huit ans à présent. Elle avait entre autre compris que ses parents ne voulaient pas sortir avec elle parce qu'ils ne voulaient pas qu'elle soit vu. La petite fille avait grandit à l'écart des paparazzis et tout ce qui faisait partit du monde de ses parents. Ils avaient jugés que cela était mieux pour elle. C'était bien l'une des rares bonnes décisions qu'ils avaient prit pour elle. Malheureusement, aucun des deux n'avaient réellement pensé à elle en décidant cela. Ca les arrangeait en fait. De cette façon, ils ne l'avaient pas dans les pattes constamment. La petite se demandait si ses parents l'aimaient vraiment. Elle avait posé la question à Sally qui était resté silencieuse un petit moment, comme gênée par cette question. Elle s'était vite reprit et avait répondu en souriant.

      « Mais bien sûr que tes parents t'aiment Riley. Allez, retourne jouer ma chérie. »

      Riley avait froncé les sourcils. Elle n'aimait pas que se soit Sally qui l'appelle ainsi. C'était son père normalement qui avait le droit de le faire et uniquement lui. Après l'avoir fait remarqué méchamment à sa nourrice, la petite avait quitté la pièce en boudant. Quelle question bête. Il était évident que ses parents l'aimaient ! Mais malgré tout, elle avait une part de doute. Et cela l'embêtait. Lorsque son père vint la voir le week-end suivant, elle lui posa alors la question.

      « Dis papa, tu m'aimes ?
      - Quoi ? Mais bien sûr que je t'aime ma chérie à moi !
      - Tu m'aimes grand comment ?
      - Allo ? Oui, c'est moi. Je... »

      La conversation fut brève une fois de plus. Le téléphone de son père avait sonné et il l'avait vite oublié. Riley aimerait vraiment que ses parents exercent un autre métier que star. Bon, elle savait que ce n'était exactement ça mais elle n'aimait pas leur métier de toute façon. Acteur était selon elle trop... prenant. Et mannequin, pareil. Oui, elle était égoïste mais elle n'était encore qu'une enfant. Vouloir ses parents pour toute seule était normal non ? Riley tenta encore quelques minutes d'attirer l'attention de son père, en vain. Soupirant, elle le foudroya du regard en posant les mains sur les hanches. C'était assez comique.

      Soudain, le téléphone que son père tenait en main s'éleva dans les airs. On entendit des
      [b]« Allo ? Allo ?»
      s'élever de l'appareil qui partit s'écraser contre le mur. Riley ouvrit de grands yeux et afficha un grand sourire satisfait. Un de ses vœux les plus chers venaient de se réaliser ! S'approchant de son père qui était resté figé sous le choc de ce qui venait de se passer, elle lui demanda d'une voix angélique.

      « Alors papa, tu m'aimes grand comment ? »


    .Mensonges.

      Riley relit à nouveau sa lettre, un grand sourire aux lèvres. Elle était tellement fière. Elle allait à Poudlard ! L'une des plus grandes écoles de magie du monde ! Enfin, c'était ce que disait son livre en tout cas. Elle en avait acheté un sur le sujet du côté magique. Ca avait été assez long pour que Sally et elle trouve un endroit pareil mais finalement, avec l'aide de certains sorciers croisés, elles y étaient parvenue. La petite avait été éblouie par tout ce qui l'entourait. Elle avait voulut poser ses yeux partout, ne voulant rater aucun détail de ce monde merveilleux. C'était pour elle, comme vivre dans un rêve. Mais sans papa et maman. Oui, ses parents, ne l'avaient pas accompagnée lors de sa visite sur le Chemin de Traverse, prétextant trop de travail. Mais Riley était sûre que c'était uniquement parce qu'ils avaient peur de la magie.

      La petite fille était pressée d'aller à l'école pour enfin en apprendre plus sur ce monde qui l'intriguait tant. Elle adorait apprendre de nouvelles choses et était certaine de devenir la meilleure dans toutes les matières ! En tout cas, c'est ce qu'elle espérait. Riley ne s'imaginait pas autrement que la première. Elle voulait battre tout le monde, pour montrer ce qu'elle valait. Mais aussi de cette façon, être admirée et peut-être se faire rapidement des amis. Haussant les épaules, elle se dit qu'elle n'en trouverait jamais qui la mériteraient réellement. Elle se doutait un peu comment tout cela allait se passer. Même si elle n'avait pas rencontré beaucoup de gens jusqu'à ce jour, elle se doutait qu'il fallait faire connaissance avec les personnes l'entourant pour se faire une place. Elle n'avait en tout cas aucunement l'intention de raconter sa vie là-bas. Non, ça ne regardait personne sauf elle !

      Un bruit de porte claquée se fit entendre. Riley leva la tête. Sa mère était enfin rentrée ! Elle aurait une bonne surprise en voyant qu'elle était encore là. En effet, la petite se trouvait en Espagne pour passer un peu de temps chez sa mère. Elle devrait être rentrée avec Sally à ce moment mais elle avait insisté pour attendre encore afin de d'embrasser une dernière fois sa mère. Sortant de sa chambre en courant, elle se dirigea vers l'entrée et se figea dans les escaliers. Sa mère était dans les bras d'un homme. Et cet homme n'était pas son père. Riley était profondément choquée. S'approchant pour vérifier tout de même qu'elle ne faisait pas d'erreur, elle dit d'une toute petite voix.


      « Papa ? »

      Sienna se détacha rapidement de Paola et posa un regard surpris sur sa fille. Qu'est-ce qu'elle faisait encore là ? Levant les yeux, elle vit Sally qui arrivait en courant derrière, complètement paniquée. Elle tirait Riley en arrière en lui disant qu'elles devaient vite s'en aller. La petite retira vivement son bras et courut en direction de sa chambre. Sienna la suivit. Elle entra dans la chambre de sa fille et s'installa à ses côtés.

      « Riley, écoute je dois t'expliquer quelque chose...
      - Papa et toi vous êtes plus amoureux ?
      questionna la petite, les yeux emplis de larmes
      - Ton père et moi, on s'aime beaucoup. Un peu comme des amis et on est amoureux de quelqu'un d'autre chacun de notre côté. Tu comprends ?
      - Mais pourquoi vous êtes pas amoureux ? Comme les autres parents ?
      - C'est difficile à expliquer. Nos sentiments ont changés, ça arrive parfois.
      - Ca veut dire que vous risquez de plus m'aimer ?
      - Non, ça, ça n'arrivera jamais, je te le promets,
      dit-elle avec un sourire
      - Mais avant vous vous aimiez hein ?
      - Et bien en quelque sorte... Disons que si l'on s'est marié, c'est un peu à cause de ton arrivée.
      - Alors si j’étais pas venue ben vous vous seriez pas mariés ?
      - Non je ne pense pas.
      - Mais vous vouliez que je vienne pas vrai ?
      questionna la petite, le regard incertain»

      Sienna hésita. Riley était-elle assez grande pour comprendre ce genre de chose ? Non, elle ne pensait pas. Adressant un sourire à sa fille, elle esquiva la question et lui dit de se préparer car l'avion allait bientôt décoller puis sortit de la chambre. Riley soupira. Etait-elle vraiment une erreur ?[/i]



    4 - questionnaire du choixpeau magique

      Vous trouvez un porte-monnaie rempli de Gallions, qu'en faites-vous ?
        « Je demande à la première personne que je vois s'il lui appartient. » °... Après avoir lancé un regard autour de moi pour vérifier si j'étais seule ou non. Dans le cas où il n'y aurait eu personne, je l'aurais bien évidemment gardé.°


      Un élève de votre maison vous fait une farce un peu humiliante. Comment réagissez-vous ?
        « Avec le sourire. Je garde son calme. Il est inutile de s'énerver pour si peu. » °... Celui-là aura droit à une vengeance particulièrement sadique ! Mais cela restera secret bien sûr, je ne veux pas me dévoiler aux autres.


      Quel serait votre cours favori et pourquoi ?
        « La métamorphose. C‘est complexe et j'aime ça. J'adore ce pouvoir de modifier les choses et m‘en sert avec plaisir à n‘importe quel moment. » °... Sans oublier que ça peut-être vraiment intéressant à utiliser sur une personne pas très appréciée.°


      Vous avez du temps libre, que faites-vous ?
        « Je suis soit avec mes amis soit en train de lire. » °... Ou bien en train de préparer un coup bas que je ferais subir avec plaisir à ceux qui, selon moi, le mérite.°


      Vous êtes à la bibliothèque, qu’empruntez-vous comme livre ?
        « Un livre de métamorphose ou alors un roman mais il doit être intéressant. »°... Mmmh... C'est vrai que je suis exigeante.°


      Votre lieu préféré à Poudlard et pourquoi ?
        « La tour d‘astronomie. J'aime y venir le soir pour admirer les étoiles. »°... Je m'y rends souvent seule ou alors avec ceux en qui j'ai confiance, mais ils ne sont pas nombreux.°


      Quel sort auriez-vous le plus de plaisir à lancer ?
        « N‘importe quel sort de métamorphose. Mais il faut avouer également que je suis une fan du Wingardium Leviosa, sort assez simple mais que j'affectionne particulièrement. » °... Devrais-je parler du Furunculus ?°


      Si vous remarquez qu'un élève se comporte bizarrement ces derniers temps, le suivriez-vous pour savoir ce qu'il manigance, au risque de vous faire prendre ? Pourquoi ?
        « Non, ça ne me regarde pas. Sauf si je sais que cette personne a besoin d'aide. » °... Qu'est-ce que je mens bien ! Bien sûr, que je le suivrais ! Découvrir des ragots bien juteux à toujours été un de mes passe-temps favoris.°


      Comment considérez-vous Albus Dumbledore, directeur de Poudlard ? Est-ce une bonne chose qu'il soit à la tête de cette si prestigieuse école ?
        « C'est le plus grand sorcier du monde ! Je n'imagine personne d'autre à la tête de Poudlard. » °... Sa place me tenterait peut-être plus tard.°


      Pensez-vous que les enfants de Moldus méritent d'étudier à Poudlard ?
        « Oui ! » °... Non mais qu'est-ce que c'est que cette question stupide ? Je n'ai pas ce genre de préjugés idiots ! Surtout que je suis moi-même enfant de moldus.°







    5 - hors-jeu

      COMMENT AVEZ-VOUS DECOUVERT LE FORUM ? Top site !

      NOMBRE DE LIGNES DE RP EN MOYENNE ? Heu, ben je vais m’efforcer de suivre le rythme ici mais je suis dans les environs de 30 >.<

      EXEMPLE DE RP SUR UN AUTRE FORUM :

      Spoiler:
       

      EXPÉRIENCE RPG : Depuis combien de temps jouez-vous sur des RPG ? Presque 5 ans maintenant ^^

      CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : Leighton Meester ♥


--> Voilou! Désolée du temps que j'ai mit à faire ma fiche xDD


Dernière édition par Riley Burns le Lun 14 Sep 2009 - 6:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley
Illustre Directrice du WRC*
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Année d'étude : Gryffondor
Poste : Attrapeuse Quidditch
Baguette : 25.5cm; bois de bruyère; crin de licorne.
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Riley ou l'hypocrisie incarnée !   Dim 13 Sep 2009 - 23:58

Rooh, une méchante comme je les aimes.
Bienvenue, et je te le dis sincèrement, j'ai pas eut le courage de lire ta fiche O_O" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Burns

avatar

Nombre de messages : 10
Année d'étude : 5ème
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Riley ou l'hypocrisie incarnée !   Lun 14 Sep 2009 - 6:32

Mdrrr pas grave! & merci quand même =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione Granger
A.A.* (Administrateur Adoré)
avatar

Nombre de messages : 2081
Année d'étude : 6ème année
Poste : Préfète de Gryffondor & Fondatrice de la S.A.L.E
Baguette : Bois de Hêtre; 32,6 cm; plume de Phénix
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Riley ou l'hypocrisie incarnée !   Mar 15 Sep 2009 - 19:15

Bienvenue Riley !
J'adore le caractère de ton perso, une vraie peste c'est sûr =D
Bon, j'ai eu beaucoup de mal à te répartir, mais j'espère que ça te conviendra :-)

SERPENTARD, 5ÈME ANNÉE

_________________
    __
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Burns

avatar

Nombre de messages : 10
Année d'étude : 5ème
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: Riley ou l'hypocrisie incarnée !   Mar 15 Sep 2009 - 20:16

Merci Hermione =D Ouaip, ça me convient très bien! Merci encore =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Riley ou l'hypocrisie incarnée !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Riley ou l'hypocrisie incarnée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS :: Rez-de-Chaussée :: » La Grande Salle. :: Cérémonie des Répartitions :: Elèves Répartis -