AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 

 {{& here we go again [Hermione]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: {{& here we go again [Hermione]   Jeu 30 Oct 2008 - 14:38

Ah s'il y avait bien une chose qui oripilait Ron plus qu'autre chose en ce moment c'était bien tout le foin qu'engendrait ce crapaud d'Ombrage. Comme si déjà il n'y avait pas assez à faire comme ça à Poudlard, il fallait encore en plus à présent être sur ses gardes en permanence avec cette paranoïa du complot que la nouvelle directrice semblait avoir vis-à-vis de chaque élève qui à son goût s'éloignerait trop de sa vision de l'éducation...
Et en parlant d'éducation cette dernière en avait une vision totalement idiote... Apprendre la magie sans apprendre à se défendre alors que plus le temps passait plus on apportait les preuves de Son retour. Mais heureusement et comme toujours, Hermione avait eut une idée lumineuse, si Ombrage ne voulait pas qu'ils apprennent à se défendre dans son cours, quelqu'un d'autre le ferait, Harry. Et l'Armée de Dumbledore voyait donc le jour. Depuis quelques semaines déjà ils se réunissaient tous dans la salle sur Demandes pour s'entraîner, et Ron devait bien admettre qu'il tirait une certaine fierté à se mettre comme ça en "danger" rapport à ces stupides édits qu'Ombrage avait institué à tire la rideau (il devait déjà y en avoir une bonne vingtaine pendant au mur de l'entrée de la Grande Salle).
Aujourd'hui donc Ron était présentemment dans la salle commune, installé à une table avec deux autres de ses camarades, d'année inférieure cependant qui eux aussi travaillaient. Oui oui, vous ne rêvez pas, Ronald travaillait ses devoirs. Oh pas avec un grand entrain, il avait toujours beaucoup de mal à trouver la motivation nécessaire pour ne pas considérer tout ce processus comme une véritable torture mais il fallait bien qu'il parvienne à décrocher ses BUSEs en fin d'année alors autant faire un effort (c'était ça ou sa mère le réduisait en charpie le cas échéant et connaissant sa mère, il préférait ne même pas envisager d'en arriver là). Il était donc là, attablé devant son livre de Potions et son parchemin où pour le moment ne trônait que quelques lignes vaguement griffonées. La corvée des devoirs devenait bizarrement plus lourde quand il s'agissait de la matière qu'enseignait ce cher professeur Rogue.

Rogue n'avait jamais apprécié Ronald, et aucun des Weasley à vrai dire, mais Ron montrant dans son cours encore moins d'intérêt que ses frères avant lui, il était vite devenu un des souffre-douleur favori du professeur de Potions. C'était à chaque fois le même cirque, il était toujours intérrogé quand il écrivait et essayait de ne pas oublier quelque chose d'important, ou alors Rogue faisait référence à lui comme exemple à ne surtout pas suivre. Mais heureusement pour Ron, depuis le temps il avait su faire abstraction des remarques désobligeantes venant de l'enseignant et finir même par le défier de temps en temps en lui montrant qu'il n'était pas si bête que ça (enfin c'était surtout qu'il prenait de l'avance et s'entêtait à lire des passages entiers de son livre de cours pour précisement parvenir à déjouer, quand celà restait possible, le piège où il tentait de l'emmener).
Mais bon, ces derniers temps le temps s'ameunisait assez pour ne plus qu'il lui en reste assez pour ça, tant pis, mais entre les entraînements de Quidditch, ceux de l'AD, les cours et ses rondes de préfet, Ron n'avait qu'une envie parfois, avoir lui aussi un Retourneur de Temps pour parvenir à tout faire dans la même journée afin de ne pas avoir à piocher dans ses heures de sommeil pour y parvenir. Mais il s'y était tout de même résolu et cette soirée encore serait probablement placée sous le signe d'une longue et douloureuse soirée à écrire les fichus centimètres demandés par Rogue pour ce devoir là. Maigre consolation pour lui, il n'était pas le seul à montrer tant de difficulté à y parvenir, les deux autres élèves semblaient eux aussi plus que dépités face à leurs parchemin qui restait désespérement blanc.
Il déposa sa plume sur la table et s'étira un bon coup, levant les bras au-dessus de sa tête rousse, joignant les mains pour elles aussi les dégourdir un peu. Il sentait que la fatigue commençait déjà à prendre le dessus mais il tiendrait bon, il savait que de toute manière reporter au lendemain n'arrangerait rien au problème, et si Hermione le surprenait à le faire, il y aurait encore une de ces sempiternelles disputes qu'ils avaient dans de pareilles circonstances. Une fois qu'il en eut fini de s'étirer, il se gratta le menton, regardant son livre de Potions devant lui d'un air dubitatif, tournant une page pour chercher plus d'informations sur le sujet du devoir. Mais il soupira alors un bon coup, à quoi bon, Rogue le saquerait tout de même, même s'il rendait un devoir absolument parfait, alors à quoi bon s'entêter hein? ...Non, allez un peu de courage Ron se dit-il, reprenant sa plume en main mais le temps qu'il trempe sa pointe dans son encrier, il entendait déjà les gonds du portrait de la Grosse Dame vascillés sur eux-même, annonçant donc l'entrée d'un ou plusieurs élèves de Gryffondor, et il epsérait bien qu'il s'agisse au choix de sa soeur Ginny qui lui offrirait le plus parfait alibi pour se justifier de s'arrêter un peu dans ses devoirs ou Harry, qu'il puisse trouver quelqu'un avec qui faire ce fichu devoir... Mais non, c'était simplement Hermione. Oh pas que ça le dérange, mais bon, disons que ces derniers temps entre eux l'ambiance n'était pas la plus amicale.

Mais précisement n'était-ce pas là l'occasion d'essayer d'apaiser les tensions? Il lui demanderait un peu d'aide, ce qui lui montrerait qu'il pensait toujours un peu à elle mais aussi ça lui permettrait d'avancer un peu plus vite son devoir. Bon évidemment il y avait toujours à prendre en compte le fait qu'elle refuse et qu'ils se mettent encore une fois à se disputer du coup, et il perdrait du temps encore, mais bon... Puis à vrai dire de parler avec elle lui manquait, mais bien sûr il ne le lui dirait pas, il avait sa fierté, mal placée certes, mais bon... Il lui fit alors un signe de la main l'invitant à venir le voir et une fois qu'elle fut assez proche pour qu'elle l'entende lui lança un "salut" comme lui seul en avait le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
A.A.* (Administrateur Adoré)
avatar

Nombre de messages : 2081
Année d'étude : 6ème année
Poste : Préfète de Gryffondor & Fondatrice de la S.A.L.E
Baguette : Bois de Hêtre; 32,6 cm; plume de Phénix
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: {{& here we go again [Hermione]   Jeu 30 Oct 2008 - 15:43

    Hermione passa la tête dans l’étroit couloir qui menait à la salle commune de Gryffondor. Elle marchait d’un pas vif, une pile de bouquins dans les bras, et les cheveux complètement démêlés. Comme d’habitude en fait. Elle s’arrêta au seuil de la Salle Commune, jetant un bref coup d’œil à l’ensemble de la salle. Un feu crépitait faiblement dans la cheminée, réchauffant un peu la pièce. Il faisait froid, à l’extérieur ; d’où elle était, elle apercevait à travers la haute fenêtre un coin de ciel gris, annonçant certainement l’arrivée proche de la pluie. Un frisson lui parcourut tout le corps et elle remit son pull bien en place. Dans un coin de la pièce, des élèves jouaient aux échecs – version sorcier, bien sûr – tandis que d’autres se reposaient, lisaient un livre ou discutaient dans les fauteuils moelleux.

    Ses yeux se posèrent alors enfin dans l’autre coin de la pièce, là où plusieurs élèves bûchaient sur leurs devoirs. Ron était dans le lot, il lui fit un bref signe de la main. Ron ? Ronald Weasley faisait ses devoirs ? Etonnant, vraiment. Cela lui tira un faible sourire en coin. Elle s’avança vers lui en grandes enjambées. Elle tendit la pile de bouquins au-dessus de la table en bois et les laissa tomber d’un coup sec, faisant légèrement vibrer le bureau. Elle s’assit lourdement sur la chaise à côté de Ron.

    - Ronald Weasley, en plein travail ?

    Elle jeta un regard à son devoir.

    - De potion, en plus ?

    Elle sourit en voyant son air maussade. Ron n’avait effectivement jamais été un élève modèle. La plupart des devoirs, il ne les rendait pas. Enfin si, mais en fait, c’était Hermione qui les faisait à sa place. A chaque fois, il la suppliait de l’aider. Et à chaque fois, elle se faisait avoir, et recommençait le devoir en entier. Enfin, du moins quand il avait écrit quelque chose. Elle repensa à sa propre journée. Elle revenait de la bibliothèque, les mains pleines de livres pour ses devoirs.

    - J’ai vu Ombrage donner une retenue à un élève de première année à Gryffondor. Et tu sais pourquoi ? Parce qu’il avait lancé un Expelliarmus à un élève de Serpentard, en guise de défense. Remarquable, d’ailleurs, mais Ombrage n’a pas apprécié. Tu devines sans doute que le Serpentard n’a écopé d’aucune punition ! Ca me rend tellement… !

    Elle étouffa le reste de sa phrase en serrant les dents. Inutile de s’énerver contre cette directrice incompétente, cela ne ferait que mettre Hermione dans une sale humeur. (Ce qui aurait eu également des conséquences néfastes sur son entourage). Sa seule consolation était de penser à l’Armée de Dumbledore. Cette pensée la fit sourire. Ce vieux crapaud n’était pas au courant de tout ce qui se passait dans son dos. Oui c’est vrai, ceci est étrange aussi, Hermione violant le règlement. Elle se sentait parfois coupable, fidèle à elle-même, à Hermione la bonne élève. Mais plus Ombrage faisait vivre un calvaire aux élèves de Poudlard, plus elle sentait un réel plaisir à enfreindre ses règles. Elle secoua la tête, comme pour chasser Ombrage de ses pensée.

    Elle posa son sac qui était toujours sur son épaule au sol, et en sortit sa plume, son encrier, ainsi que deux-trois autres livres supplémentaires. Ils pesaient lourd, et ce fut pour son dos un réel soulagement que de les retirer. Elle sortit plusieurs rouleaux de parchemin – un pour chaque devoir qu’elle devait rendre. Elle sortit également son agenda en le consulta rapidement, l’index défilant sur tout ce qu’elle avait à faire. Evidemment, elle s’était déjà avancée pour la semaine entière. Elle tournait les pages, consciente du regard de Ron posé sur elle, et s’arrêta à celle de lundi prochain. Un devoir pour le Professeur Flitwick ? Parfait, elle allait s’y mettre dès maintenant. Elle déroula un des parchemins qui jonchaient le bureau, ouvrit son encrier, plongea sa plume parfaitement propre et soignée dans l’encre bleue et écrivit le titre. Elle allait se lancer dans sa rédaction, mais s’arrêta une seconde. Elle jeta un nouveau coup d’œil au devoir de Ron. Elle le parcourut rapidement. Il n’avait pas écrit grand-chose, quelques lignes seulement. Ce n’était pas faux, mais il n’aurait pas du commencer comme cela. Enfin, elle ne dit rien. Elle savait très bien qu’il poserait la question lui-même, et qu’elle se laisserait finalement convaincre, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: {{& here we go again [Hermione]   Lun 3 Nov 2008 - 21:37


Bon, il pouvait lui accordé, lui qui se trouvait là, à bosser et non à grommeler sans arrêt en se plaignant d'avoir trop de devoirs et trop de choses à faire et pas assez de temps pour ça, ça tenait du domaine du surnaturel...mais après tout on était bien à Poudlard, école de magie alors pourquoi pas... Mais à sa réflexion, il lui fit la moue, une de celle qui disent "te moques pas tu veux" sans animosité aucune évidemment, mais bon, il aurait préféré qu'elle l'encourage plutôt que de remuer un peu le couteau dans la plaie, déjà qu'il bloquait à peine avait-il commençé à faire ce fichu devoir.

"Comme quoi tout est possible..."

Se contenta-t-il de lui répondre en haussant les épaules. Oui, tout pouvait arriver, vraiment tout ici, il en avait été le témoin déjà à quelques reprises, Harry luttant contre une centaine de Détraqueurs (enfin cette partie là c'était Hermione qui y avait assisté en fait), il avait aidé son meilleur ami à jouer une partie d'échecs sorciers grandeur nature, le Tournoi de l'an passé...et la liste pourrait continuée un moment, le fait le plus marquant jusqu'à présent et celui qui lui hérissait toujours le poil sur le dos rien qu'en y repensant,...Aragog. Il secoua les épaules, sentant à cette pensée les frissons lui parcourir la colonne puis il regarda Hermione et sa pile de livres...comment faisait-elle? Lui devait se forcer pour lire ses livres de cours, le strict minimum donc, mais elle lisait encore et toujours...Les femmes et leurs mystères! Il n'y comprenait rien, parfois il sentait qu'il pourrait tenté quelque chose, et parfois l'instant d'après il pouvait parier qu'elle aurait pu le tuer si son regard pouvait foudroyer...Comme si l'adolescence n'était pas assez dure comme ça avec les boutons et tout le reste, les hormones, le corps qui change et les ennuis qui vont avec...Mais Ron ne pouvait en parler à personne, Harry avait bien assez de soucis comme ça et ses frères...Même pas envisageable, du moins pas ceux qui étaient présents à Poudlard, ils lui tiendraient la jambe des semaines avec ça si jamais il venait à se confier et la dernière chose que Ron désirait c'était de devoir supporter les réflexions des Jumeaux pour le moment.
Il l'écouta donc parler d'Ombrage. Cette folle! Non mais comment des gens pareils pouvaient-ils être si importants quand on voit ce qu'ils font au nom du Ministère? Fudge était déjà un cas en soi, mais maintenant qu'il connaissait Ombrage, Fudge lui paraissait presque un peu moins idiot, presque... Tous les abus de pouvoirs qu'elle se permettait le rendait dingue mais que pouvait-il faire? Rien, comme tous les autres. Mais lui aussi, comme Hermione, sentait une colère poindre le bout de son nez en repensant à toutes ces affaires minimes certes, mais mises bout à bout...ça commençait à faire un peu trop. Il émit un léger sourire en la voyant s'énerver de la sorte, mais il se ravisa bien vite et baissa la tête, regardant son parchemin avant de relever la tête vers elle
.

"Certaines choses ne changeront jamais tu sais...l'injustice fait partie de ses choses là...surtout depuis que Miss Crapaud a les rennes de Poudlard"

C'est vrai, l'injustice était déjà présente à Poudlard, elle l'avait toujours été depuis sa fondation en fait, puisqu'évidemment, le parti prit entre maisons étaient toujours là, approchant avec le temps plus de l'émulation que de la pure compétition, mais ces dernières années...Mais avec Ombrage on atteignait des sommets, Rogue retirant 15 points à un Gryffondor pour un simple hoquet qui l'avait fait renverser une goutte en trop dans une potion, Ron ne s'en étonnait plus mais qu'Ombrage en arrive là pour stopper les rumeurs de retour de Voldemort, là franchement, ça devenait affolant.
Mais oui, c'était dans ces moments là que lui aussi tirait une fierté certaine de se mettre hors-la-loi et d'être dans l'Armée. Mais bon, il savait que c'était là LA chose à faire, connaissant sa mère, la simple idée de faire ce genre de choses l'aurait fait hurler et par Merlin, la voix de sa mère en colère portait, tous les élèves de Poudlard l'avait entendu avec sa Beuglante, mais il savait qu'elle aurait approuvé, parce que se battre pour ce qui est juste, elle l'aurait fait aussi. Alors s'il se faisait renvoyé au bout du compte, il savait qu'elle ne lui en voudrait au final pas tant que ça.

Un ange passe...Enfin plutôt quelques longues secondes où le regard de notre cher rouquin se perdait sur la jeune fille face à lui. Il savait qu'il abusait de sa gentillesse, il devrait plutôt arrêter de la regarder bêtement et travailler, mais c'était plus fort que lui, pas qu'il se reposait sur ses lauriers, vu qui il était, celà serait loin de suffir pour qu'il puisse avoir des notes correctes aux BUSEs, mais il faisait tout pour s'améliorer, mais au final ses efforts n'étaient jamais récompensés de la bonne façon. Ron n'est pas idiot, il connaît des tas de choses, utiles comme pas du tout, mais il n'était certainement pas un idiot. Il le savait au fond, mais il avait toujours été celui qui faisait moins bien que les autres. Et c'est peut-être là que se logeait le problème, mais pour le moment celui-ci était un des derniers de la liste qu'il avait en tête présentement. Il grimaça puis s'éclairçit la voix en toussant, attirant ainsi l'attention de la jeune fille à lui, comme il s'y attendait
.

"Tu pourrais juste me dire si ce que j'ai déjà écrit est correct...j'vais essayer de pas trop te déranger cette fois, promis"

Lanca-t-il à l'adresse de la Gryffondor dans une moue qui lui était propre, une lueur de malice dans les yeux mêlée avec une pointe de honte, une grimace à la Ron quoi. Mais il savait bien qu'elle céderait, elle le faisait toujours...Pourquoi? Il n'en savait rien mais ça l'arrangeait bien qu'elle le fasse en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
A.A.* (Administrateur Adoré)
avatar

Nombre de messages : 2081
Année d'étude : 6ème année
Poste : Préfète de Gryffondor & Fondatrice de la S.A.L.E
Baguette : Bois de Hêtre; 32,6 cm; plume de Phénix
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: {{& here we go again [Hermione]   Mer 5 Nov 2008 - 20:18


    « Certaines choses ne changeront jamais tu sais... L'injustice fait partie de ces choses là... surtout depuis que Miss Crapaud a les rennes de Poudlard. »

    Hermione fulminait intérieurement contre cette vieille bonne femme. Elle la détestait plus que quiconque, plus que Rogue, plus même que ce crétin de Malefoy. Lui était plutôt ridicule, avec ses airs de prétentieux, tandis qu’Ombrage était injuste. C’est justement cette injustice qu’Hermione ne supportait pas. Ce crapeau avait ses petits privilégiés, principalement des Serpentards d’ailleurs, et puis… il y avait les autres.

    « Je sais, c’est bien ça qui me rend dingue. Enfin bon… »

    Son regard s’était à nouveau perdu à travers la haute fenêtre juste au-dessus du bureau. Elle ne voyait que du ciel, d’où elle était. Toujours ce même ciel gris et pluvieux. Le temps filait à une vitesse incroyable. C’était presque Noël, or elle avait l’impression d’entrer seulement en 5ème année. Deux mois étaient déjà passés. Les professeurs leur parlaient sans cesse des BUSES, du travail qu’ils devaient fournir. Les examens viendraient sans doute plus vite qu’ils ne le pensaient. Elle fit mine de se replonger dans sa lecture. En réalité, elle guettait Ron du coin de l’œil. Celui-ci avait vraiment l’air de bûcher sur son devoir. Elle hésitait à lui proposer son aide, elle attendait plutôt qu’il le fasse lui-même, comme d’habitude. Elle savait qu’il le ferait, d’ailleurs. Elle allait ouvrir la bouche pour lui proposer de relire son travail, mais il la devança.

    « Tu pourrais juste me dire si ce que j'ai déjà écrit est correct...J’vais essayer de pas trop te déranger cette fois, promis. »

    Elle soupira, comme si elle ne s’y était pas attendue. C’est vrai, c’était presque devenu une habitude pour Hermione de corriger les devoirs de Ron et d’Harry. En fait, cela ne la dérangeait pas, c’est plutôt qu’elle aimerait les voir un peu plus débrouillards.

    « Ron… Aux BUSES, tu seras seul devant ta copie, je ne serai pas là pour t’aider. Mais bon… D’accord, je jette un rapide coup d’œil, alors. »

    Non, Ron n’était pas un idiot, elle le savait. Il était seulement paresseux, s’arrangeant pour avoir des notes correctes sans faire d’efforts. Il lui semblait qu'il avait souvent tendance à se considérer comme le « moins bon ». Elle ne lui en avait jamais parlé, d’ailleurs, entre eux deux, arrivait-il qu’ils se fasse des confidences ? Non, il ne lui avait jamais dit cela. Elle le connaissait tellement bien, malgré les nombreuses disputes entre eux. Elle avait l’impression de savoir lire à travers lui et Harry comme dans un livre. Il lui suffisait de voir leur façon de parler, de se comporter pour deviner leurs pensées. Ou peut-être qu’elle se trompait totalement. Peut-être qu’il n’en était rien. Et peut-être ne l’aidait-elle pas, au fond, en corrigeant ses devoirs ? Elle fixait son regard, et sa moue bien à lui l’empêcha de refuser. Elle s’empara de son parchemin où étaient écrites six ou sept lignes de sa fine (et moyennement lisible) écriture. Une tache d’encre masquait les deux dernières lettres de son dernier mot. Elle parcourut minutieusement son devoir.

    « Tu devrais commencer par une introduction. Explique brièvement ce qu’est cette potion, sans rentrer dans les détails. Tu vois, toi tu commences par énoncer un détail, dès la première ligne ! Il faut réécrire le début. Ensuite, tu développes ses propriétés. »

    Elle le fixa, attendant qu’il dise quelque chose ou qu’il reprenne son parchemin, mais elle n’eut en guise de réponse qu’un regard qui voulait dire « Heu… Ensuite ? » Intérieurement, elle sourit, mais elle leva les yeux au ciel. Elle plongea sa plume dans l’encrier et relut son devoir. Elle barrait ce qui était faux, réécrivait quelques phrases, soulignait les détails trop vagues ou à développer, structurait son écrit. Elle sentait peser sur elle le regard du jeune garçon, c’était légèrement déconcertant, mais elle faisait semblant de ne pas le remarquer. Elle écrivait lentement, elle s’appliquait, passant de temps en temps sa langue sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: {{& here we go again [Hermione]   Lun 24 Nov 2008 - 12:00


Ce n'est pas tellement que Ron n'était pas débrouillard ou même flemmard, c'était facile de pouvoir se reposer sur ses lauriers en pensant qu'elle l'aiderait toujours, mais ce n'était pas ce qu'il faisait. Il voulait bien faire, il avait toujours à coeur de parvenir à faire ses devoirs le plus possible seul, mais il aimait aussi à avoir l'avis de la jeune fille sur le dit devoir, car même s'il ne l'admettrait jamais devant témoin, mais qu'elle lui dise ce qu'elle pensait de son travail donner une sorte de cachet à ce dernier, "Approuvé par Hermione Granger", ou un truc du genre, ce qui témoignait que même s'il n'obtenait pas une bonne note (il n'était pas fou, il ne visait jamais un O et encore moins un E, un simple C suffisait la plupart du temps au jeune rouquin), au moins il aurait répondu correctement et appris quelque chose. Mais vu qu'il s'agisait de Potions, il savait déjà sa note, qu'importe s'il rendait LE devoir sans fautes, étaillé au possible avec des anotations et croquis, Rogue le saccerait alors à quoi bon s'échiner pour rien?

"Je sais bien que je serais seul ce jour là, je n'ai jamais dis le contraire tu sais. Mais pour une fois que j'essaye de bien faire et que je ne te demandes pas mot pour mot de faire mon devoir à ma place, tu devrais m'encourager plutôt que de croire que je suis si habitué à ce que tu passes derrière moi que je relâches mon attention en cours."

Ce qui en passant était un peu vrai tout de même, mais il ne le faisait guère qu'en Défense ces derniers temps. le fait qu'Ombrage ne les autorisent pas à utiliser leurs baguettes en cours avait mis le capital attention de Ron à zéro durant ces heures de cours là, lui qui habituellement ne perdait jamais une miette... Mais bon, il avait déjà un peu évolué depuis l'an passé. Il écoutait déjà plus en Potions (bien obligé quand on est prit pour cible systématique des questions tordues de Rogue, il faisait des efforts monstres pour se rendre plus souvent à la bibliothèque pour étudier et faire ses devoirs en avance et non comme toujours à la dernière minute au point de parfois les terminer tout juste deux minutes avant le début du cours...
Mais c'est vrai, Ron n'était pas idiot. Bon certes, il ne brillait pas par son intellect immaculé et plein de connaissances, mais il possèdait bien d'autres qualités bien plus importantes. La générosité, il était toujours là pour ses amis, proches comme simples élèves de Gryffondor et autres maisons (il avait un peu plus de mal avec les Serpentards mais pouvait-on réellement le lui reprocher quand on sait que le sentiment était partagé entre les deux camps), il n'avait pas grand chose, mais quand il le pouvait il partageait, et il donne aussi, sans le savoir. Ron n'avait peut-être pas un Q.I. académique, comparé à son frère Percy déjà, mais il préférait ça à trop se prendre la tête sur des sujets qui ne lui apporterait rien de bien concret dans sa vie comme la législation des Chaudrons et autres choses farfelues apprises en Histoire. Fred et George eux aussi avaient une intelligence d'une autre forme, toute orientée vers l'invention de fraces et attrapes. Ils étaient en ce sens là des génies, jamais à court d'idées quand il s'agissait de faire les pitres ou de créer un sort qui aurait des effets dévastateurs mais assurément guarantis. Ron lui devait encore simplement trouver son truc. Ce qui faisait de lui ce qu'il était. Et pour le moment la réponse lui échappait.Même sa petite soeur semblait plus apte que lui à la magie, en quelques réunions de l'AD elle avait déjà fait mieux que lui, de quoi le réconforter dans son inquiétude.

Ron ne pouvait pas vraiment être blamé de se sentir en bien des occasions guère que comme un faire-valoir. Qu'avait-il vraiment fait de si exceptionnel lui? Il était l'ami d'Harry, Le Survivant, allez déjà essayé de vous forger une identité propre quand on vous identifie comme "l'ami de". Ami avec Hermione, la sorcière la plus douée de sa génération... Comment ne pas avoir un bon vieux complexe d'infériorité dans ces cas là? Oh pas qu'il se dénigre sans arrêt, il avait des éclairs de génie par moment, rares je vous l'accorde, mais il pouvait montrer des trésors d'ingéniosité, pas toujours dans le bon sens, pour parvenir à ses fins. Il avait simplement encore à trouver sa place, se définir réellement. Mais comment le faire? Entre être l'ami de et le énième fils, Ron ne savait pas réellement comment faire, et ce qui se passait ces derniers temps dans son univers n'aidait pas vraiment à lui apporter des réponses claires et limpides. Mais il y arriverait, il le savait. Il se demandait encore simplement quand, demain? Dans deux semaines?

"Introduction...hmm oui. Développer propriétés ensuite, ok."

Il notait sur un coin de parchemin les consignes de son amie. Il écrivait comme un garçon, et oui souvent les garçons prenait bien moins d'attention à être lisible que les filles, mais il faisait des efforts pour être plus lisible (les profs lui avaient eux aussi fait la réflexion alors il fallait bien s'y plier!). Il releva la tête et afficha un regard de chien battu attendant qu'on lui donne un peu plus que ce qu'il avait déjà eut. Ce qu'elle lui avait dit restait vraissemblablement trop vague pour réellement l'aider à faire son devoir s'il devait le faire seul à ce stade là. Mais comme à chaque fois et sans trop qu'il sache pourquoi ou comment, elle cédait encore. Il la regardait donc faire, écrire sur le parchemin. Et bientôt il se retrouvait le menton appuyé sur la paume de sa main, le coude sur la table, le regard perdu dans ce qui semblait être le vide devant lui mais pour qui y saurait y regarder de plus près, on voyait bien que Ron ne regardait rien d'autre qu'Hermione.
C'était parfois troublant pour lui d'être en sa présence, outre le fait que ces derniers temps les disputes se multipliaient pour un rien le plus souvent. Ma foi il se disait que c'était parce qu'il la connaissait trop bien ou passait trop de temps avec elle, mais évidemment le fond du problème résidait ailleurs, dans une zone que même en rêve il ne voudrait pas abordée. Les affres de l'adolescence... Et puis le plus bizarre c'est que d'un côté il concevait qu'une chose pareille puisse arrivée (même en considérant les conséquences que celà pourrait avoir dans les deux cas) mais que plus il y pensait plus une autre option apparaissait. Lavande semblait lui tourner au tour ces derniers temps. Plus qu'à l'accoutumée en tout cas, et même si c'est bien connu que les hommes n'étaient pas les créatures les plus subtiles au monde quand il s'agissait de sentiments, là, il avait une sorte de présentiment... Ou alors se gourrait-il complétement, il n'en savait plus rien. Pour le moment il préférait se concentré sur son devoir, le reste viendrait déjà ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
A.A.* (Administrateur Adoré)
avatar

Nombre de messages : 2081
Année d'étude : 6ème année
Poste : Préfète de Gryffondor & Fondatrice de la S.A.L.E
Baguette : Bois de Hêtre; 32,6 cm; plume de Phénix
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: {{& here we go again [Hermione]   Sam 13 Déc 2008 - 15:35

- Je sais bien que je serais seul ce jour là, je n'ai jamais dis le contraire tu sais. Mais pour une fois que j'essaye de bien faire et que je ne te demandes pas mot pour mot de faire mon devoir à ma place, tu devrais m'encourager plutôt que de croire que je suis si habitué à ce que tu passes derrière moi que je relâches mon attention en cours.

A nouveau, Hermione leva les yeux au ciel mais accompagna son attitude d’un sourire, pour montrer à Ron qu’elle se moquait gentiment de lui. Elle ne répliqua pas, se contentant de reprendre son écriture. Elle écrivait de plus en plus et de plus en plus vite, oubliant presque qu’il s’agissait du devoir de son ami, et non du sien. Oubliant presque qu’elle lui avait dit : « Seulement relire ! » A nouveau, elle faisait tout à sa place. Mais en fin de compte, est-ce que cela la dérangeait seulement ? Elle sentait peser sur elle le regard de Ron. Elle s’arrêtait de temps à autre, faisant semblant de réfléchir, mais en fait elle tournait discrètement les yeux de côté pour le regarder, lui aussi. A nouveau, elle ne put réprimer un sourire qu’elle masqua, chose qui lui arrivait souvent ces derniers temps, et particulièrement en présence de Ron, lorsqu’ils n’étaient pas occupés à se disputer. Oui, les disputent survenaient souvent ces derniers temps. Entre les récents événements et leurs propres natures qui les mettaient constamment en colère l’un contre l’autre… Malgré cela, elle tenait énormément à lui. Malgré le fait qu’elle passe son temps à le réprimander, à se disputer avec lui. Elle ne pouvait s’empêcher de rire à ses blagues, de sourire à ses remarques narquoises. Elle ne savait jamais vraiment quelle attitude adopter avec lui. Pourtant, elle n’y voyait aucun problème avec Harry, ni même avec personne d’autre. Alors pourquoi Ron ? Elle n’en savait rien. Divaguant dans ses profondes pensées, elle remarqua qu’elle n’avait plus écrit depuis dix bonnes secondes, les yeux dans le vide. Elle secoua légèrement la tête pour reprendre ses esprits, rougit légèrement, puis repartit dans son flot de mots à l’encre bleue. Elle se demandait à quoi il pensait, à l’instant. Nouveau regard vers la droite. Il était affalé sur le bureau, tête dans ses paumes, semblant considérer le travail avec beaucoup de sérieux.

- Introduction...hmm oui. Développer propriétés ensuite, ok.

Il avait l’air sérieux. Il devait penser qu’il serait plus poli envers elle de se concentrer sur son devoir et de faire attention à ses remarques. Elle acquiesça silencieusement sans détourner son regard du parchemin. Il ne restait plus beaucoup d’espace libre, tant elle avait réecrit entre les lignes de Ron, faisant contraster leurs deux écritures totalement différentes. Les lettres de Ron étaient plus petites, quelques peu moins lisibles, les mots comme compressés pour gagner de la place, tandis que celles d’Hermione faisaient deux fois leur taille, parsemée de courbes, sans la moindre tâche d’encre. A une élève studieuse devait naturellement correspondre une écriture soignée. Bientôt, elle arriva au bout du devoir. Elle relut au moins trois fois l’entièreté du texte, vérifiant les fautes d’orthographe qu’elle aurait pu distraitement semer, corrigeant de temps à autre une faute de syntaxe ou de grammaire. Elle tint le bout de parchemin loin de ses yeux, comme pour l’admirer, yeux plissés. Puis elle se tourna vers Ron et lui rendit son devoir.

- Voilà Monsieur, j’ai terminé la correction. Il faut que tu recopies le tout bien proprement et tu en auras fini. Au fait, ce passage-ci était très bien exprimé… Celui là aussi.

Elle montrait de son index les différents passages qui l’avait impressionnée. En effet, s’il y avait un bon nombre d’erreurs, il y avait également de très bonnes choses. C’est vrai, elle avait tendance à lui dire de mieux de concentrer, à lui en demander plus, et rarement elle le complimentait. Elle espérait donc que ces mots lui feraient plaisir, bien que ce fut également étrange. D’habitude, elle se contentait de lui rendre son devoir en soupirant d’un air exaspéré. D’habitude… Enfin, seulement quand ils étaient sur le point de se disputer, c'est-à-dire… Assez souvent. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, elle n’avait pas le moindre reproche à lui faire, elle se sentait d’humeur légère. Il la fixait toujours, et bien que cela lui fit plaisir, elle en fut également gênée, rougissant à nouveau et baissant les yeux, incapable de soutenir son regard à une telle proximité, tentant d’avoir l’air nonchalant et relâché. Elle se demanda si ses efforts étaient vains ou si ils parviendraient à convaincre.

{ Un grand désolée pour le retard Ron =) }

_________________
    __
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {{& here we go again [Hermione]   

Revenir en haut Aller en bas
 

{{& here we go again [Hermione]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOGWARTS :: Hors-Jeu :: » Archives. -